«

»

juin
15

e-learning : 55 % des budgets sont consacrés aux contenus

En voilà une bonne nouvelle……. CEla nous conforte dans la valeur ajoutée que nous pouvons offrir aux entreprises. Et bien c’est une bonne journée qui commence !!!

David

C’est une information que j’ai reçue grâce à Pierre, merci à lui vous pouvez la lire ici

sur le site de

****************************************************

Le baromètre du e-learning 2006 révèle l’intérêt des PME pour les contenus des formations en ligne plutôt qu’aux plates-formes logicielles permettant de les mettre en oeuvre.

68 % des entreprises ayant répondu au baromètre 2006* du e-learning piloté par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (CCIP) affirment comme « prioritaire » le développement de contenus pendant les trois prochaines années. 55 % des budgets de e-learning sont aujourd’hui affectés aux contenus qui concernent avant tout la bureautique (59 %) et les langues (50,9 %). 32 % des entreprises affirment rechercher des contenus métiers qui riment souvent avec du sur-mesure. La tendance est à l’externalisation de l’hébergement de plates-formes de e-learning dont les offres open source gagnent en crédibilité. L’approche pédagogique reste classique : 70 % des entreprises n’utilisent par exemple pas d’outils de webconferencing dans leurs programmes de e-learning.

A noter qu’entre 2004 et 2005, ce sont les PME-PMI qui ont été les plus enclines à expérimenter le e-learning avec des programmes associés dans 89 % des cas avec des formations en salle (notion de « blended learning » ou formation mixte). Lors de la présentation des résultats de ce Baromètre, Monique Benaily, Présidente du Garf (association regroupant 800 responsables formation de quelque 600 entreprises) et directrice adjointe de la formation chez BNP Paribas a tenu à préciser que « les entreprises qui ont le plus d’expérience en matière de e-learning continuent à se poser la question de son utilité ».

La capacité à intégrer le e-learning à l’organisation du travail pour que celle-ci devienne par défaut formatrice apparaît comme une clé. Le baromètre du e-learning 2006 a d’ailleurs pour la première fois tissé un lien entre e-learning et knowledge management (communautés de pratiques, travail collaboratif). Pour autant, 81 % des répondants ne déclarent pas une démarche de gestion des connaissances structurée.

(*) Entre mars et avril 2006, le Préau (Centre pour l’innovation pédagogique et le e-learning) et l’Ofem (Observatoire de la formation de l’emploi et des métiers) ont recueilli et qualifié les retours de 155 entreprises.

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

To use reCAPTCHA you must get an API key from https://www.google.com/recaptcha/admin/create