«

»

nov
15

Le elearning par Opossum, second rendez vous entre collègues

Voici le second collègue elearning que j’ai eu l’occasion de rencontrer au Québec : Opossum

Rassurez vous ce n’est pas leur logo…… mais je trouvais l’idée renversante !!

Faut dire qu’avant d’aller au bureau, j’avais déjà passé une agréable soirée princière avec Eliane Limbert. C’est grâce à Chloé, notre très attachante attachée commerciale. Chloé m’a demandé d’inviter un contact canadien pour la soirée en l’honneur du Prince Philippe. Je lui avais dit, « choisi la personne que tu trouves la plus sympa et invite la », très bon choix qu’Eliane.

Quel peps, quel dynamisme, quelle joie de vivre, vraiment du pur bonheur que de passer la soirée avec elle.

Le lendemain, rendez vous sur Queen, dans un quartier remis au goût du jour par d’innombrables entreprises actives dans le multimedia. Le quartier se mourait et il a été décidé d’y installer la cité du multimédia, visiblement un bon concept mais plus une action immobilière qu’une véritable pépinière. Il se dit même que les baux viennent à leur fin en 2007 et que certaines entreprises vont quitter le quartier et ses avantages fiscaux pour remonter vers le nord de Montréal…mais cela m’éloigne de mon propos.

Donc rendez vous à 9 heures pour le petit déjeuner business, croissants et pains au chocolat inclus chez Opossum

 voici leur vrai logo....

Présents lors de ce petit-déjeuner : Carl-Frédéric De Celles, Louis G Garceau et Eliane Limbert.

Dès le début le cyberportfolio m’intéresse, il s’agit d’un assemblage unique d’outils de réflexion, de rédaction et de publication particulièrement bien adaptés au monde de l’éducation. C’est un produit qui a été conçu pour soutenir l’apprentissage et faciliter l’accompagnement pédagogique. (c’est eux qui le disent) C’est vrai que le concept est très sympa et je sais déjà à qui je vais en parler, Patrick tu vas m’entendre… Mettre en place un blog par élève dans les écoles, c’est une bonne idée.

Après cette partie « éducation », Eliane et Carl-Frédéric me montrent leurs développements e-learning, hm hm, pas mal de références, beaucoup de réalisations. Une chose cependant, tant chez Edu-Performance que chez Opossum, leurs développements me font penser à nos low et middle Level, certes plus performants, avec à chaque fois une équipe pédagogique en béton, une structure efficace, des clients récurrents mais il me manque ce petit trait de folie que je retrouve dans nos développements High Level.

Peut-être deux mondes différents qui tendent vers le même point : des formateurs classiques d’un côté et des graphistes de l’autre, chacun s’étant fait aidé par les compétences manquantes. le débat est ouvert, j’en ferai un sujet de discussion.

L’heure tourne et je dois partir, entre-temps Mario Asselin arrive au bureau, le temps d’échanger quelques idées, quelques phrases et mon taxi m’attend pour un autre rendez-vous.


Trop court pou moi mais je suis quasi certain que dans les prochaines semaines on pourra faire quelque chose ensemble au niveau business.

Hop dans le taxi direction Sainte Catherine

tchuss Eliane on se reverra en Europe ou au Canada.

David

Related posts:

1 commentaire

  1. Éliane a dit :

    Un mois plus tard, me voilà enfin à émerger de mes émotions (il faut tout de même se remettre de la rencontre avec Le Prince) et à adresser à David tous mes remerciements pour ces compliments à mon égard.
    Un vrai plaisir de rencontrer des personnes qui partagent les mêmes passions dans un domaine en constante réflexion et en mouvement perpétuel.

    Comme l’a mentionné David, même si nos buts sont les mêmes, nos voies sont parfois différentes et nous avons constaté effectivement que David vise un niveau plus élevé et ose plus auprès des entreprises belges que nous nous le permettons au Québec.

    Est-ce le froid qui nous rend si frileux? Devrait-on essayer lors des périodes estivales de se lancer vers des sommets plus élevés et décoller plus "follement"?
    Pourquoi pas nous aussi, et surtout pourquoi pas avec la collaboration de la Belgique, et particulièrement avec David.

    Même si le terrier de l’opossum est petit et humble, sa porte te sera toujours grande ouverte…

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

To use reCAPTCHA you must get an API key from https://www.google.com/recaptcha/admin/create