«

»

sept
27

Le SEVAQ défend-il la qualité du e-learning ?

Mardi, le SEVAQ (Self evaluation for quality) qui est programme Leonardo Da Vinci tenait son séminaire (en toute intimité ?) à Bruxelles.

C’est grâce à une connaissance québécoise que j’ai eu vent de ce séminaire, bien sur trop tard pour y participer bien sur ! J’ai donc fait ma recherche sur Google pour savoir ce que représente le SEVAQ, résultat 736 pages trouvées, un peu court pour un programme qui défend la qualité du e-learning en Europe et qui est présent dans 9 pays participants, ce depuis 2005 ! Cela fait une moyenne de 80 pages par pays, un peu maigre non ?

Bref, je fais un tour sur leur site et là c’est encore le vide, le site de SEVAQ http://www.sevaq.com ressemble comme deux goutes d’eau au site de l’EFODL http://www.efodl.net/ (European Federation for Open and Distance Learning, qui est en fait une émanation de la VDAB C’est donc un projet belge ? Le Forum est, depuis deux ans utilisé que par les partenaires norvégiens, le blog lui contient à peine 3 billets en 2007 !

Comment se fait-il que notre entreprise NOW.be, qui est cependant présente et active dans le e-learning ne soit pas informée de ce genre de projets. Comment se fait-il que l’AWT ne base pas ses recherches de labelisation sur de telles recherches ? Quelle est la procédure de contrôle mis en oeuvre par Leonardo pour vérifier la bonne utilisation des deniers publics ?

Je n’ai pas assisté hier au séminaire donné par le SEVAQ, si vous y étiez, n’hésitez pas à donner vos commentaires, mais je serais curieux de voir les retombées concrètes de cette démarche pour le monde de l’entreprise.

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

To use reCAPTCHA you must get an API key from https://www.google.com/recaptcha/admin/create