«

»

août
21

Entreprises belges : faites confiance à vos entrepreneurs belges !!

C’est étrange, je me suis endormi hier soir avec cette sensation que les entreprises belges ne font plus confiance à leur capital humain belge – wallon en ce qui nous concerne, et patatra, le dossier ce matin dans Le Soir qui parle de « La crise qui enfonce les indépendants » !

Oui, la crise, on l’a bien sentie et elle fait ses effets dévastateurs au sein des indépendants et des PME, nous le vivons au quotidien : des projets annulés, des prix rabotés, un marasme récurent, pas de quoi vivre comme des nababs.
Les chiffres sont vertigineux, je vous renvoie vers le dossier du Soir pour analyser les satatistiques.

Mais un autre problème est présent dans notre vie quotidienne, le fait que les entreprises belges / wallonnes ne font plus confiance en leurs entrepreneurs belges / wallons.

Je vais parler en mon nom et pour mon activité : la formation, dans ce secteur, la sensation que nous, les entrepreneurs / PME, ne sommes plus perçus comme étant à la hauteur des attentes des entreprises est bien présente, quelques exemples :

1- Il y a deux ans, un opérateur belge de Telecom a fait développer un Seriousgame (un logiciel en ligne destiné à former serieusement ses collaborateurs); commandé à une entreprise française située en Belgique et produit au niveau pédagogique en Flandres et au niveau du développement du jeu aux Pays-Bas. Budget 500K au minimum.
Il faut savoir que depuis 2010, l’AWT en collaboration avec des PME wallonnes, organise la conférence Seriousgame en Belgique, nos entreprises gagnent régulièrement des prix à l’étranger !
Alors pourquoi aller chercher la Graal ailleurs ?

2- Ce premier semestre 2013, un centre de compétences de la Région Wallonne ouvre un appel d’offre et en finale choisit une entreprise au Pays-Bas (tiens encore les Bataves) pour réaliser son cours e-learning (formation à distance). La particularité de cet exemple est que le choix du centre de compétences s’est porté sur une entreprise qui fait le même métier que lui et n’a pas ou peu l’expertise pédagogique d’apprentissage, c’est bien une erreur de casting.

3- Cette année, un opérateur pharma passe également par la France pour produire certaines formations, il se fait que l’entreprise française, notre concurent en somme, parcequ’elle connaît la valeur de notre réseau d’entrepreneurs (?), revient vers la Belgique pour sous-traiter le développement, non mais « Allo quoi ! »

Des expemples de ce type, je pourrais vous en donner un paquet, sans compter le fait qu’il est évident que passer la frontière linguistique est de plus en plus dur pour nos entreprises wallonnes, visiblement les entreprises flamandes ont connaissance de la valeur de leurs entrepreneurs flamands, elles !

Ce billet, je l’ai écrit sans rancoeur par rapport aux entreprises, nous sommes bien évidemment en compétition sur les projets et leurs choix se défendent et sont motivés, pas de remise en question à ce niveau mais à l’avenir, creusez un peu plus dans votre vivier wallon / belge, vous serez surpris de la qualité de notre travail !

C’est décidé, à la rentrée, on va checher des clients en France ! ;-)

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

To use reCAPTCHA you must get an API key from https://www.google.com/recaptcha/admin/create